Grande salle
13 Boulevard de Strasbourg 75010 Paris
  • Théâtre

Une histoire d’amour

Alexis Michalik
  • [Création]
  • [Théâtre]

Dates

vendredi 18 septembre Grande salle
samedi 19 septembre Grande salle
dimanche 20 septembre Grande salle
mardi 22 septembre Grande salle
mercredi 23 septembre Grande salle
jeudi 24 septembre Grande salle
vendredi 25 septembre Grande salle
samedi 26 septembre Grande salle
dimanche 27 septembre Grande salle
mardi 29 septembre Grande salle
mercredi 30 septembre Grande salle
jeudi 1 octobre Grande salle
vendredi 2 octobre Grande salle
samedi 3 octobre Grande salle
dimanche 4 octobre Grande salle
mardi 6 octobre Grande salle
mercredi 7 octobre Grande salle
jeudi 8 octobre Grande salle
dimanche 11 octobre Grande salle
mardi 13 octobre Grande salle
mercredi 14 octobre Grande salle
jeudi 15 octobre Grande salle
vendredi 16 octobre Grande salle
samedi 17 octobre Grande salle
dimanche 18 octobre Grande salle
mardi 20 octobre Grande salle
mercredi 21 octobre Grande salle
jeudi 22 octobre Grande salle
vendredi 23 octobre Grande salle
samedi 24 octobre Grande salle
dimanche 25 octobre Grande salle
vendredi 30 octobre Grande salle
dimanche 1 novembre Grande salle
mardi 3 novembre Grande salle
mercredi 4 novembre Grande salle
jeudi 5 novembre Grande salle
vendredi 6 novembre Grande salle
dimanche 8 novembre Grande salle
mardi 10 novembre Grande salle
mercredi 11 novembre Grande salle
dimanche 15 novembre Grande salle

Résumé

Katia et Justine tombent amoureuses, un amour de conte de fée. Justine veut un enfant. Katia, trop souvent blessée par la vie, finit par accepter qu’elles tentent toutes les deux une insémination artificielle. Katia tombe enceinte, mais quelques jours avant la naissance de leur enfant, Justine disparaît… Douze ans plus tard, Katia va mourir. Elle va devoir trouver un tuteur pour sa fille, Jeanne. Sa seule option : son frère, William, écrivain cynique, qu’elle n’a pas vu depuis 5 ans.

Distribution

un spectacle d’Alexis Michalik

avec Pauline Bression, Juliette Delacroix, Alexis Michalik, Marie-Camille Soyer,  et en alternance Lior Chabbat, Leontine d’Oncieu, Violette Guillon et Amélia Lacquemant

assistante à la mise en scène Ysmahane Yaqini
assistée de Clémentine Aussourd
décor Juliette Azzopardi
costumes Marion Rebmann
assistée de Violaine de Maupeou
lumières Arnaud Jung
vidéo Mathias Delfau
son Pierre-Antoine Durand
chorégraphie Fauve Hautot
perruques Julie Poulain
régie plateau Laurent Machefert
assistant régie Paul Clément-Larosière

Production

ACME

Partenariat

Dans les médias

Par le miracle d’une mise en scène tourbillonnante, cet amour qui naît et se fracture sur scène ressemble à s’y méprendre aux nôtres. Parce que les acteurs, et c’est là l’autre force de Michalik, sont à notre image.

Le Figaroscope - François Aubel

Volontiers mélodramatique - on y rit mais on y pleure surtout - la pièce est astucieusement efficace. Tout s’enchaîne, les acteurs sont justes et le public, debout, applaudit.

La Croix - Guillemette De Préval

Alexis Michalik est diaboliquement habile. En deux scènes et deux changements de décor toujours accélérés, il a le chic pour trousser une histoire dans l’air du temps.

Télérama - Fabienne Pascaud

Michalik joue avec nos sentiments, appuie là où ça touche, et saupoudre l'émotion qu'il suscite d'un humour salvateur.

Le Parisien - Sylvain Merle

Excitées par sa plume phobique de l'ennui, les répliques fusent, tandis que sa mise en scène, en mouvement perpétuel, ne ménage aucun temps mort.

Les Échos - Vincent Bouquet

Galerie photo

Biographie

Alexis Michalik

S’il fait ses débuts de comédien sur les planches d’un théâtre, sous la direction d’Irina Brook, dans le rôle-titre de Juliette et Roméo, c’est à la télévision qu’Alexis Michalik prend d’abord ses quartiers : Kaboul Kitchen, Versailles
Au cinéma, il tourne avec Billy Zane, Diane Kurys, Safy Nebou, Yann Samuel, Fernando Colomo, Danièle Thompson, Alexandre Arcady, Julian Schnabel…
Au théâtre, Alexis Michalik met d’abord en scène des adaptations pour le moins déjantées, parmi lesquelles La mégère à peu près apprivoisée, ou R&J, librement inspirés des œuvres de William Shakespeare. Le Porteur d’histoire est sa première pièce en tant qu’auteur. Succès inattendu, elle cumule à ce jour 2000 représentations et a été jouée dans le monde entier. Le Cercle des illusionnistes est sa seconde. En 2014, il est récompensé pour ces deux pièces du prix Beaumarchais du Figaro, du prix Jeune Théâtre de l’Académie Française et de 2 Molières (auteur francophone et metteur en scène de théâtre privé). Pour Edmond, sa troisième pièce, il en reçoit 3 (Meilleure pièce, auteur francophone, metteur en scène de théâtre privé). Intra-Muros est sa quatrième pièce. Il est également scénariste pour la télévision et le cinéma, et réalise Edmond, l’adaptation cinématographique de la pièce susmentionnée.
Il vient de sortir son premier roman, Loin.
Il chante, danse et joue très mal de la trompette.