Grande salle
13 Boulevard de Strasbourg 75010 Paris
  • Musique

Tanguy de Williencourt

Préludes, Chorals et Fugues
Privilège Mélomane
  • [Musique classique]
  • [Piano]

César Franck, dont nous célébrons le bicentenaire de la naissance, rend un hommage éloquent à Jean-Sébastien Bach avec son Prélude, Choral et Fugue : imposant triptyque dont la puissante unité formelle n’est pas sans évoquer la quête architecturale de Beethoven, et qui entre en résonance avec sa monumentale sonate « Hammerklavier », dont l’immense fugue finale l’inscrit elle aussi délibérément dans l’héritage de Bach.

Programme

Jean-Sébastien Bach, Prélude en sol mineur BWV 535 (transcription Siloti)
Jean-Sébastien Bach, Choral « Jesus bleibet meine Freude » de la cantate BWV 147 (transcription Hess)
César Franck, Prélude, choral et fugue
Ludwig van Beethoven, Sonate opus 106 « Hammerklavier »

Privilège Mélomane

J’en profite

Distribution

Tanguy de Williencourt – piano

Galerie photo

Production

La Scala Paris

Biographie

Tanguy de Williencourt

La presse ne manque pas d’accompagner l’émergence de ce « musicien complet » (Michel Le Naour, Concertclassic), dont « l’autorité pianistique et la riche palette colorée » (Alain Cochard) distingue en lui « l’un des futurs grands du piano » (La Croix).

Tanguy de Williencourt se produit sur les scènes françaises et étrangères : Philharmonie de Paris, Auditorium du Musée d’Orsay, Auditorium de Radio France, Théâtre des Champs-Elysées, Collège des Bernardins, Opéra de Lille, Auditorium de Bordeaux, Grand Théâtre de Provence, Philharmonie de Saint-Pétersbourg, Philharmonie de Berlin, Salle Flagey à Bruxelles, Opéra de Bonn, et les festivals Menuhin à Gstaad, Chopin à Nohant, Radio France à Montpellier, Pablo Casals à Prades, La Chaise-Dieu, La Vézère, Les Solistes à Bagatelle, Les Chorégies d’Orange, l’Abbaye de Royaumont, La Folle Journée de Nantes (Ekaterinburg et Tokyo), La Roque d’Anthéron et le Lille Piano Festival. Il fait une apparition remarquée aux Victoires de la Musique en 2017.

Sa discographie compte, pour Mirare, toutes les transcriptions pour piano Wagner/Liszt, ainsi qu’une intégrale des Bagatelles de Beethoven, toutes deux saluées par la critique (***** Classica et Diapason). Tanguy de Williencourt a enregistré trois CDs avec le violoncelliste Bruno Philippe : Brahms et Schumann pour Evidence Classics, Beethoven et Schubert (CD1) et Prokofiev (CD2) pour harmonia mundi qui le sollicite à nouveau pour un un album Berlioz avec la mezzo-soprano Stéphanie d’Oustrac, ainsi que le CD « Debussy : the late works » qui a reçu en 2019 le « BBC Music Magazine Award » et le « Gramophone Award ». Le CD « Salon Proust », enregistré avec le violoniste Théotime Langlois de Swarte, remporte un grand succès critique depuis sa parution en mars 2021 sur le label harmonia mundi : « deux splendides musiciens français… » relève le New Yorker qui ne manque pas de noter l’impression forte que laisse le pianiste dans l’exécution des pièces pour piano seul. Le film du concert prévu à la Philharmonie de Paris sera diffusé sur CultureBox jusqu’en avril 2022. Le prochain disque pour le label Mirare de Tanguy de Williencourt réunira les oeuvres solos et avec orchestre de César Franck.

Après des études brillantes au Conservatoire national supérieur de musique de Paris dans les classes de piano (Roger Muraro), musique de chambre (Claire Désert), accompagnement (Jean-Frédéric Neuburger) et direction de chant, il reçoit le soutien des Fondations Blüthner, Banque Populaire, ADAMI (Révélation classique) et SPEDIDAM. En 2016, il obtient le double Prix du Jury et du Public de la Société des Arts de Genève et est lauréat, l’année suivante, du Concours Paris Play-Direct à la Philharmonie de Paris avec l’Orchestre de Chambre de Paris. Parallèlement, il reçoit les conseils de Maria João Pires, Christoph Eschenbach, Stephen Kovacevich et Paul Badura-Skoda.