La Scala
13 Boulevard de Strasbourg
75010 Paris
  • Musique

OPUS

un spectacle de TOVEL & 1024 architecture
Performance audio-visuelle pour quatuor à cordes et électronique - dans le cadre du festival ManiFeste-2019 de l'Ircam création 2019
  • [Création]
  • [Musique]

Dates

samedi 22 juin
dimanche 23 juin

Un voyage en Italie, un songe romantique à l’ère numérique composé par Matteo Franceschini qui a reçu en février le Lion d’argent pour la musique de la Biennale de Venise 2019. Le jury a estimé qu’il faisait partie des « voix les plus originales de notre temps » et que son parcours se distinguait par « son intelligence curieuse et son goût de la recherche ». Le jeune compositeur traverse ici avec brio toutes les esthétiques, de la musique de chambre à la transe des dance floors. Il est rejoint en scène par le Quartetto Maurice, jeune ensemble italien qui se moque des codes, par le duo de 1024 architecture, virtuoses de la création visuelle qui ont arpenté paysages bâtis et territoires vierges italiens pour créer un univers immersif captivant, et par les acousticiens de l’Ircam, à la pointe de la recherche sonore. OPUS, un spectacle total fondé sur l’interactivité entre les corps, les sons et les images, une œuvre originale qui pourrait bien convaincre le public de se mettre à danser…

Distribution

un spectacle de TOVEL & 1024 architecture

musique TOVEL (Matteo Franceschini) (commande de l’IRCAM)
visuels 1024 architecture (François Wunschel et Pier Schneider)
réalisation informatique musicale IRCAM  Manuel Poletti

interprétation :
électronique live TOVEL (aka Matteo Franceschini)
vidéo live et scénographie 1024 architecture
Quartetto Maurice :
violons Georgia Privitera, Laura Bertolino
alto Francesco Vernero
violoncelle Aline Privitera

 

Production

Ircam – Centre Pompidou, La Scala Paris – Les Petites Heures, 1024 architecture

Avec le soutien de

Mécène principal de la saison musicale de La Scala Paris

Galerie photo

Biographies

TOVEL (aka Matteo Franceschini)

Matteo Franceschini étudie la composition avec Alessandro Solbiati au Conservatoire de Milan, avant de se perfectionner auprès d’Azio Corghi à l’Académie Santa Cecilia de Rome, puis en France à l’Ircam, où il suit le cursus de composition et d’informatique musicale (2006-2008). Il écrit des opéras, des œuvres symphoniques, chorales et de musique de chambre et réalise des performances et installations sonores. Son univers artistique se fonde sur la force et l’investigation du sens des contenus narratifs, et sur la nécessité de croiser des langages de matrices différentes. Ses recherches sur le timbre nourrissent son travail, qui révèle un univers onirique et un sens aigu du récit musical et de la théâtralité.

1024 architecture (François Wunschel et Pier Schneider)

1024 architecture est un studio de création fondé en 2007 par Pier Schneider et François Wunschel.
S’affranchissant des frontières entre les disciplines, le studio explore les pratiques spatiales, les technologies numériques et les effets visuels, pour générer des œuvres d’art, des installations ou des performances uniques en leurs genres. 1024 considère l’architecture et les espaces habités comme des structures évolutives. Accompagné de ses associés et développeurs, le duo conçoit des expériences nouvelles et originales. Installation, scénographie, arts visuels, performances, structures lumineuses : autant de moyen de mettre les sens en éveil, de toucher les corps et les mémoires. Projets éphémères ou installation pérennes, 1024 conçoit des œuvres uniques, qui interagissent avec leur environnement.

Quartetto Maurice

Depuis sa formation en 2002, le Quartetto Maurice se distingue par une recherche sonore inlassable. Après une profonde exploration du répertoire classique, placée sous le signe d’une approche méticuleuse de la partition et une attention extrême au détail, le quatuor place les musiques des XXe et XXIe siècles au cœur de son répertoire, parcourant la prodigieuse variété des langages contemporains. Le projet 4+1 – représentant respectivement le quatuor et l’électronique – met en lumière la volonté du quatuor de considérer l’électronique comme un cinquième membre du groupe et de travailler son aspect « chambriste », afin de lui donner une nouvelle pertinence au sein de l’environnement acoustique, et de générer un flux d’innovations sur le son qui les fait résonner l’un en l’autre.

Manuel Poletti

Manuel Poletti, né en 1969, est compositeur, « computer musician », réalisateur en informatique musicale à l’Ircam, et vit à Paris. Il suit des études de musique classique aux conservatoires de Besançon puis de Dijon jusqu’en 1986, et étudie la composition à l’ICEM de la Folkwang Hoschule à Essen en Allemagne entre 1993 et 1995. Il intègre l’Ircam en 1998 en tant que réalisateur en informatique musicale, où il participe à de nombreux projets de création, pédagogie, valorisation et R&D. En 2009, il rejoint la société Cycling’74, basée à San Francisco, qui développe le logiciel Max, créé initialement à l’Ircam. Depuis 2013, il est associé à la société de production musicale Music Unit, basée à Montreuil. Parallèlement, il participe en tant que compositeur et réalisateur-son à de nombreux projets artistiques en Europe – concerts, danse, théâtre, arts visuels, installations sonores…

L’Ircam – Institut de recherche et coordination acoustique/musique

L’Institut de recherche et coordination acoustique/musique est aujourd’hui l’un des plus grands centres de recherche publique au monde se consacrant à la création musicale et à la recherche scientifique. Lieu unique où convergent la prospective artistique et l’innovation scientifique et technologique, l’institut est dirigé par Frank Madlener et réunit plus de cent soixante collaborateurs. L’Ircam développe ses trois axes principaux – création, recherche, transmission – au cours d’une saison parisienne, de tournées en France et à l’étranger et de deux rendez-vous annuels : ManiFeste qui allie un festival international et une académie pluridisciplinaire, le forum Vertigo qui expose les mutations techniques et leurs effets sensibles sur la création artistique. Fondé par Pierre Boulez, l’Ircam est associé au Centre Pompidou sous la tutelle du ministère de la Culture. L’Unité mixte de recherche STMS (Sciences et technologies de la musique et du son), hébergée par l’Ircam, bénéficie de plus des tutelles du CNRS et Sorbonne Université.