La Scala
13 Boulevard de Strasbourg
75010 Paris
  • Musique
  • Théâtre

Nathalie Baye et Pierre-Yves Hodique

de Yasmina Reza
lecture-piano de « Hammerklavier »
Carte blanche à Yasmina Reza
Lectures-concerts - "Hammerklavier" de Yasmina Reza

Publié en 1997, le texte Hammerklavier, de Yasmina Reza, raconte la fascination de son père pour la célèbre sonate de Beethoven et pour la musique en général. À mi-chemin entre le journal intime, le récit autobiographique rêverie et le portrait mélodieux, Hammerklavier a enthousiasmé la critique et les lecteurs lors de sa publication. De nombreux extraits ont été choisis par Yasmina et six comédiennes qui, toutes, ont un lien avec elle et ses œuvres. Ils sont proposés en « lectures-piano ». Six jeunes pianistes français, parmi les plus brillants de leur génération, joueront l’adagio de la Sonate n° 29 en si bémol majeur dite Hammerklavier et la Sonate opus 27 n° 1 de Ludwig van Beethoven, et la Sonate en La majeur, de Franz Schubert.

Chaque soir, un nouveau duo sur la scène de La Scala Paris…

Ce soir, le texte est dit par Nathalie Baye, accompagnée au piano par Pierre-Yves Hodique.

 

Distribution

Yasmina Reza, mise en espace
Nathalie Baye, lecture
Pierre-Yves Hodique, piano

Production

La Scala Paris – Les Petites Heures

Avec le soutien de

Mécène principal de la saison musicale de La Scala Paris

Galerie photo

Biographies

Nathalie Baye

Nathalie Baye est née en 1948 en Normandie. Fille de peintres bohèmes, elle bifurque vers le théâtre en intégrant le cours Simon puis le Conservatoire. Après un rôle dans Faustine et le bel été de Nina Companeez, elle est repérée par François Truffaut, qui la dirigera à trois reprises : elle est la scripte du réalisateur interprété par François Truffaut lui-même dans La Nuit américaine (1973), voix off de L’homme qui aimait les femmes et joue dans le très personnel La Chambre verte (1978).

Après un film avec Maurice Pialat (La Gueule ouverte, 1974), elle obtient le césar du meilleur second rôle en 1981 grâce à son rôle dans Sauve qui peut la vie de Jean-Luc Godard. Parmi ses faits d’armes dans les années 1980, citons Le Retour de Martin Guerre(1982), un drame moyenâgeux avec Gérard Depardieu, Notre histoire de Bertrand Blier en compagnie d’Alain Delon, Détective de Jean-Luc Godard et le mélo J’ai épousé une ombre, qui lui fait accéder au statut de star.

Grâce à La Balance de Bob Swaim, dans lequel elle incarne une prostituée au grand coeur, elle remporte le césar de la meilleure actrice en 1983. Après un prix d’interprétation à Venise pour Une liaison pornographique (1999), elle entame une carrière internationale en jouant la mère de Leonardo DiCaprio dans Arrête-moi si tu peux de Steven Spielberg.

En 2012 et 2016, c’est un autre jeune réalisateur, l’étoile montante Xavier Dolan, qui lui offre un rôle dans Laurence Anyways puis dans Juste la fin du monde. En 2017, elle retrouve Xavier Beauvois dans Les Gardiennes où elle joue aux côtés de sa fille Laura Smet

est née en 1948 en Normandie. Fille de peintres bohèmes, elle bifurque vers le théâtre en intégrant le cours Simon puis le Conservatoire. Après un rôle dans Faustine et le bel été de Nina Companeez, elle est repérée par François Truffaut, qui la dirigera à trois reprises : elle est la scripte du réalisateur interprété par François Truffaut lui-même dans La Nuit américaine (1973), voix off de L’homme qui aimait les femmes et joue dans le très personnel La Chambre verte (1978).

Après un film avec Maurice Pialat (La Gueule ouverte, 1974), elle obtient le césar du meilleur second rôle en 1981 grâce à son rôle dans Sauve qui peut la vie de Jean-Luc Godard. Parmi ses faits d’armes dans les années 1980, citons Le Retour de Martin Guerre(1982), un drame moyenâgeux avec Gérard Depardieu, Notre histoire de Bertrand Blier en compagnie d’Alain Delon, Détective de Jean-Luc Godard et le mélo J’ai épousé une ombre, qui lui fait accéder au statut de star.

Grâce à La Balance de Bob Swaim, dans lequel elle incarne une prostituée au grand coeur, elle remporte le césar de la meilleure actrice en 1983. Après un prix d’interprétation à Venise pour Une liaison pornographique (1999), elle entame une carrière internationale en jouant la mère de Leonardo DiCaprio dans Arrête-moi si tu peux de Steven Spielberg.

En 2012 et 2016, c’est un autre jeune réalisateur, l’étoile montante Xavier Dolan, qui lui offre un rôle dans Laurence Anyways puis dans Juste la fin du monde. En 2017, elle retrouve Xavier Beauvois dans Les Gardiennes où elle joue aux côtés de sa fille Laura Smet.

Pierre-Yves Hodique

Après un cursus d’études générales récompensé par une mention très bien au baccalauréat scientifique et une licence de musicologie à la Sorbonne, Pierre-Yves Hodique est admis à l’unanimité au Conservatoire de Paris (CNSMDP) où il obtient son Master de piano mention très bien dans la classe de Jean-François Heisser. Au cours de sa formation il suit également l’enseignement de Marie-Josèphe Jude, Bertrand Chamayou et Denis Pascal pour le piano, de Daria Hovora, Claire Désert et Ami Flammer pour la musique de chambre et d’Anne Le Bozec pour l’accompagnement vocal. En septembre 2013, il a enregistré pour le label Erato son  premier disque en duo avec le violoncelliste Edgar Moreau.

A télécharger