La Scala
13 Boulevard de Strasbourg
75010 Paris
  • Arts du cirque
  • Théâtre

Machine de cirque

Machine de cirque
  • [nouveau cirque]

Dates

mercredi 23 octobre
jeudi 24 octobre
vendredi 25 octobre
samedi 26 octobre
dimanche 27 octobre
mardi 29 octobre
mercredi 30 octobre
jeudi 31 octobre
vendredi 1 novembre
samedi 2 novembre
dimanche 3 novembre

Dans ce monde en pièces détachées, cinq hommes rivalisent d’originalité pour conserver une parcelle d’humanité. Armés de leur talent pour la haute voltige et de leur ingéniosité, ils évoluent dans un univers dépourvu de femmes et d’ordinateurs. Tantôt comiques, tantôt nostalgiques, ces personnages déjantés manient de main de maître des instruments aussi divers que la planche coréenne, les quilles, la batterie, et même, la serviette de bain ! Ils n’hésitent pas à se mettre à nu pour vous faire rire et vous émouvoir. Machine de Cirque, jeune compagnie de Québec, offre un spectacle grand public à la fois poétique et bourré d’humour.

OFFRE !

Distribution

direction artistique Vincent Dubé

avec Ugo Dario, Raphaël Dubé, Maxim Laurin, Élias Larsson

composition musicale et interprétation Frédéric Lebrasseur

 

Production

Machine de Cirque et Temal productions

avec le soutien de

Conseil des Arts et des Lettres du Québec, Conseil des Arts du Canada, L’entente de développement culturel intervenue entre le gouvernement et la ville de Québec, et de la Délégation générale du Québec à Paris

Dans les médias

À la Scala, la compagnie québécoise Machine de cirque signe une soirée virtuose délirante. On se pince devant la virtuosité technique des artistes, démontrée dans un mouchoir de poche. Les acrobates se révèlent en clowns accomplis. le nu drapé, une rose rouge, des équilibres, des sauts périlleux de très grand péril, l’absence d’interdit, le monde à l’envers, l’ordre, le désordre et tous ces ingrédients qui font que le cirque reste la plus fertile terre d’invention du spectacle vivant. On ne vous en dira pas plus: courez-y!

Le Figaro - Ariane Bavelier, le 21 octobre 2019

La troupe présente, à la Scala à Paris, une succession haletante de numéros époustouflants. Machine de cirque, résolument tout public, fait rire, émeut, épate et emballe.

Le Monde - Rosita Boisseau, Le Monde, le 21 octobre 2019

Machine de Cirque : des gags drôles et improbables enflamment la Scala de Paris !

Toute la culture - Chloé Coppalle, le 21 octobre 2019

Beaux, virtuoses, désopilants, les cinq artistes québécois de la Machine à cirque brûlent les planches. Sautant dans tous les sens, entremêlant musique jouée en direct et performances circassienne de haut vol, ils enchantent petits et grands. Un véritable coup de cœur, un bijou à voir à la Scala cet automne, puis dans toute la France. »« Charismatique en diable, clownesque, ébouriffante, la troupe de la Machine de cirque, dirigée artistiquement par Vincent Dubé, conjugue avec un talent dingue cirque, musique et pantomime. Le public se laisse prendre, les enfants commentent. C’est un véritable émerveillement

L’œil d’Olivier - Olivier Frégaville-Gratian d’Amore, le 21 octobre 2019

Ils sont quatre garçons dans le vent, quatre Québécois, jeunes, beaux et virtuoses de leur art. Accompagnés par un musicien percussionniste hirsute, brillant, facétieux, très drôle dans son emploi de caractériel déjanté, ces circassiens de haute volée culbutent nos esprits par des acrobaties d’un autre monde. Non contents de défier la pesanteur avec l’air de gamins jouant dans un bac à sable, ils théâtralisent leurs numéros avec un sens sidérant de la chorégraphie, du mime. Ils cultivent subtilement l’art du burlesque dans des scènes chaplinesques où la musique rythme leurs performances et ponctue les moments clés. La variété de leurs propositions toutes plus créatives les unes que les autres, autant sur le plan des numéros de cirque que sur celui du théâtre est exceptionnelle. Durant une heure trente, ils cabriolent sur le plateau enchaînant les numéros à un train d’enfer et si on voit parfois leur essoufflement, ils affichent une bonne humeur farceuse et semblent souvent au bord du fou rire comme réjouis de leurs inventions blagueuses.

Webtheatre - Corinne Denailles, le 20 octobre 2019

« Loufoque, comique, technique, maitrisé, créatif, inventif, barré, musical, bricolé, les adjectifs sont pléthore pour décrire cette petite compagnie québécoise qui s’installe à La Scala pour un mois. Une petite compagnie qui deviendra certainement grande tant son talent et son inventivité sont épatants. D’un rien, ils font plusieurs tout, leur créativité et leur inventivité font des merveilles et les voilà transformer un assemblage biscornu en agrée, sortir un vieux monocycle des fagots, et se lancer dans une série de numéros les plus acrobatiques les uns que les autres, épater la galerie, arracher des oh et des ah à la salle à la fois ébahie et frissonnante devant tant de risques encourus (mais ne sont-ils pas inconscients voire totalement fous ?). Roue Cyr, jonglage, planche coréenne, trapèze, voltige, les quatre fantastiques semblent tant s’amuser que l’on oublie totalement l’extrême difficulté de certains exercices pour se laisser emporter par leur fougue et leur énergie. Et de fougue et d’énergie il en sera pleinement question, d’humour aussi, le parti pris de la compagnie semblant être celui de faire rire, aussi, à grand renforts de grimaces parfois, de dérision souvent, d’imagination beaucoup, et de transformer en intermèdes humoristiques les temps de repos qu’ils imposent à leurs corps et leurs muscles largement sollicités. Frédéric Lebrasseur, multi-instrumentiste, les accompagne et rythme les numéros avec sa dégaine improbable de compositeur fou capable de faire de la musique avec n’importe quelle pièce de bois ou de fer.

Theatrelle - Verobeno, le 20 octobre 2019

Galerie photo