Petite salle
13 Boulevard de Strasbourg 75010 Paris
  • Musique

In Black

Alice Ader et Philippe Hersant
Carte blanche à Alice Ader et Philippe Hersant
Les 13 du 13
  • [AuxArmesMusiciens]
  • [Musique contemporaine]

Dates

dimanche 13 décembre Petite salle

Une muse et son compositeur. Depuis de nombreuses années, la pianiste Alice Ader et le compositeur Philippe Hersant dialoguent en musique. Créatrice du cycle des Éphémères ou du Concerto pour piano, Alice Ader – pianiste rare et discrète – a compris comme nul autre interprète l’univers poétique et onirique des grandes partitions de Philippe Hersant. Réunis pour le première fois le temps d’une carte blanche, les deux musiciens ont imaginé des programmes inédits. En compagnie de musiciens invités, des compositeurs qui les ont inspirés, de Beethoven à Olivier Greif, c’est l’aventure d’un interprète et de son compositeur qui est ici retracée.

Programme

Concert de 17h

Philippe Hersant (1948) : In Black pour piano
Ludwig van Beethoven (1770-1827) : Sonate pour piano op. 111

Concert de 19h

Olivier Greif (1950-2000) : Ich ruf zu dir pour piano, quatuor à cordes et clarinette
Joseph Haydn (1732-1809) : Quatuor à cordes op 50 n° 1
Philippe Hersant : Im fremden land pour piano, quatuor à cordes et clarinette

 

Distribution

Philippe Hersant – Composition musicale
Alice Ader – Piano 
Quatuor Hanson
Jérôme Comte – Clarinette

Production

La Scala Paris
Musique Nouvelle en Liberté

Avec le soutien de

Partenariat

logo France musique

Galerie photo

Biographies

Alice Ader

Premier Prix à l’unanimité du CNSM de Paris où elle a reçu les enseignements de Genevieve Dehelly et Jacques Février, lauréate du Concours International Marguerite Long en 1967, Alice Ader entre à l’Akademie für Musik und Darstellunde de Vienne en Autriche, dans la classe de Bruno Seidlhofer. Elle y obtient, en 1970, le Reifeprüfung avec les félicitations du jury. Soliste des radios et télévisions Radio France, BBC, Radio Lisbonne et BBC Canada, entre autres, Alice Ader a joué en récital et avec orchestre dans les salles les plus prestigieuses d’Europe: Mozarteum, Konzerthaus (Vienne), Gulbenkian, Théâtre St Louis (Lisbonne) Gaveau, Châtelet, Théâtre des Champs Elysées, Salle Messiaen (Radio France), La Monnaie (Bruxelles), Musée des Beaux Arts (Madrid), Wigmore Hall (Londres), Philharmonie de Saint Pétersbourg, Düsseldorf, Prague, Budapest, Moscou… Ces dernières années, elle s’est principalement consacrée à des enregistrements discographiques qui ont été unanimement salués par la critique et ont reçu, pour la plupart, les plus hautes récompenses. Des contacts privilégiés avec les plus grands compositeurs contemporains tels Olivier Messiaen, André Jolivet, Henri Pousseur, Emmanuel Nunes, Maurice Delaistier, Philippe Hersant, qui lui a d’ailleurs dédié son concerto Streams, l’ont amenée à réaliser de nombreuses créations. Alice Ader renoue dorénavant avec le grand répertoire classique.

Philippe Hersant

Né en 1948 à Rome, Philippe Hersant fait ses études musicales au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris, où il a été l’élève en composition d’André Jolivet avant d’être boursier de la Casa Velasquez de 1970 à 1972 puis de la Villa Médicis de 1978 à 1980.  Son catalogue est riche de plus d’une centaine d’œuvres pour des formations très diverses : choeur, orchestre, musique instrumentale soliste, musique de chambre, deux opéras, une musique de ballet pour l’Opéra de Paris (Wuthering Heights), des Vêpres de la Vierge commandées par Notre-Dame de Paris et un opéra choral, Tristia, commandé par l’Opéra de Perm en Russie. Largement reconnu dans le monde musical, il s’est vu décerner de nombreuses distinctions : Grand Prix musical de la Ville de Paris, Grand Prix SACEM de la musique symphonique, Grand Prix de la Fondation Del Duca, Grand Prix Lycéen des Compositeurs, Prix Musique décerné par la SACD,  trois Victoires de la Musique Classique…