Grande salle
13 Boulevard de Strasbourg 75010 Paris
  • Théâtre

HEN

De et mis en scène par Johanny Bert
Théâtre musical dégenré
  • [Marionnette]
  • [Théâtre]

Dates

vendredi 8 juillet Grande salle
samedi 9 juillet Grande salle

HEN est un personnage plein de vie, exubérant, diva enragée et virile à talons qui s’exprime en chantant l’amour, l’espoir, les corps, la sexualité avec liberté. 
HEN est une créature chimérique qui peut muer, grâce à un corps pouvant se transformer, se mélanger avec sarcasme et ironie au gré de ses envies. C’est avec humour et dérision et au travers de ses chansons pour la plupart originales que HEN se raconte dans un récit musical inspiré des cabarets berlinois des années 1930 ou de la scène performative queer actuelle. Deux musiciens accompagnent HEN dans son cabaret déjanté, champêtre et insolent. 
HEN (que l’on peut prononcer Heune) est un pronom suédois entré dans le dictionnaire en 2015 permettant de désigner indifféremment un homme ou une femme. 

Distribution

Conception, mise en scène –  Johanny Bert
Collaboration mise en scène – Cécile Vitrant
Acteurs marionnettistes – Johanny Bert (voix de Hen) et Lucile Beaune
Musiciens en scène – Guillaume Bongiraud (violoncelle électro-acoustique), Cyrille Froger (percussionniste)
Auteurs compositeurs pour la création – Marie Nimier, Prunella Rivière, Gwendoline Soublin, Laurent Madiot, Alexis Morel, Pierre Notte, Yumma Ornelle et une reprise de Brigitte  Fontaine
Fabrication des marionnettes – Eduardo Felix
Arrangements musicaux – Guillaume Bongiraud, Cyrille Froger
Lifting Hen – Laurent Huet
Travail vocal – Anne Fischer
Dramaturge – Olivia Burton
Régie son – Simon Muller ou Emilie Tramier
Régie générale et lumière – Gilles Richard ou Gautier Le Goff
Création lumières– Johanny Bert, Gilles Richard
Création sons – Frédéric Dutertre, Simon Muller
Création costumes– Pétronille Salomé assisté de Romain Fazi, Carole Vigné
Stagiaires costumes – Lune Forestier, Solène Legrand, Marie Oudot
Assistante manipulation – Faustine Lancel
Construction déco – Fabrice Coudert assisté de Eui-Suk Cho
Administration, production et diffusion – Mathieu Hilléreau, Les Indépendances
Asisstant de production – Thomas Dégroïde

Dans les médias

Aussi délirant que magique, aussi percutant qu'intelligent, autant politique que poétique.

L'Humanité - Gérald Rossi

HEN est un chef d'œuvre, un coup de talon aiguille dans le vieux monde.

Toute La Culture - Amélie Blaustein Niddam

HEN, dresse face à l'homophobie la liberté d'un pantin de mousse queer et altersexuel.

Le Monde - Laurent Carpentier

Plantureuse, la marionnette Hen se met à nu dans un show musical, joyeux et subversif.

Télérama

Galerie photo

Production

Production Théâtre de Romette 
Coproductions
Le Bateau Feu 
Scène Nationale Dunkerque
La 2Deuche 
Lempdes 
 

Partenariat

La Cour des Trois Coquins
Scène vivante de Clermont-Ferrand
Le Mouffetard 
Théâtre des arts de la marionnette à Paris
Le Carreau du Temple à Paris
Accueil studio 

Biographies

Johanny Bert – metteur en scène 

Metteur en scène, comédien, plasticien, c’est au fur et à mesure de ses rencontres et des créations qu’il construit un langage singulier en cherchant principalement à confronter l’acteur, à la matière, la forme marionnettique. Chaque création nait d’une nécessité intime, d’un désir artistique et c’est en équipe qu’il bâtit un dispositif qui se réinvente à chaque spectacle en fonction de la dramaturgie, du propos créant des formes toujours nouvelles. Johanny Bert ne souhaite pas restreindre son travail de créateur à un seul rapport au public et c’est dans cette identité multiple et assumée qu’il crée. 

Ses projets naissent souvent de commandes d’écritures ou de textes d’auteurs.trices contemporains.nes notamment Marion Aubert pour Les Orphelines pour le CDN de Vire (2010), Stéphane Jaubertie pour De 

Passage (2014) en coproduction avec les Tréteaux de France, Magali Mougel Elle pas princesse, Lui pas héros (2016) en coproduction avec le Théâtre Sartrouville Yvelines CDN, puis Frissons en 2020, Waste de 

Guillaume Poix au Théâtre Poche de Genève (2016), Catherine Verlaguet, Gwendoline Soublin, Arnaud 

Cathrine, Thomas Gornet pour la création de Une épopée (2020) mais aussi pour d’autres créations avec 

Emmanuel Darley, Philippe Dorin, Fabrice Melquiot, Sabine Revillet, Pauline Sales… 

Johanny Bert aime travailler en collaboration avec d’autres artistes comme Yan Raballand pour Krafff (2007), 

Le Petit Bain (2016) ou pour des collaborations avec d’autres compagnies. 

Engagé dans un travail de territoire, sa compagnie est implantée à Clermont-Ferrand (région Auvergne Rhônes-Alpes) 

Depuis septembre 2018, Johanny Bert est artiste compagnon au Bateau Feu, scène nationale de Dunkerque. Il y développe des temps de recherche et des créations, notamment HEN cabaret insolent (2019), Une épopée (oct 2020) et débute une collaboration avec le Théâtre de la Croix Rousse à Lyon. 

Il présente au festival d’Avignon 2021 une commande du festival et de la SACD dans le cadre du programme Vive le Sujet ! Une nouvelle recherche entre l’installation et le spectacle vivant avec le musicien Thomas Quinart : Làoùtesyeuxseposent. 

Il prépare une suite de projets sur l’amour avec Le Processus, texte de Catherine Verlaguet, La (nouvelle) ronde, texte de Yann Verburgh et pour décembre 2022 son premier opéra proposé par l’Opéra du Rhin La Flûte enchantée de Mozart. 

Guillaume Bongiraud – musicien 

Guillaume Bongiraud apprend le violoncelle à Clermont-Ferrand, auprès de Lionel Michel puis de Michel Strauss à Paris. Depuis son jeune âge, il montre un vif intérêt pour les musiques actuelles et l’improvisation. Titulaire de cinq premiers prix de conservatoire, il a enregistré avec divers artistes (Alain Bashung, Slimane, Louane, David Hallyday, Joyce Jonathan,…) et accompagne de nombreux groupes en tournée (Marina Kaye, Gentleman, Jean-Louis Murat,…). Il travaille parallèlement avec des compagnies de théâtre ou de danse (IVT, Wakan théâtre, La Vouivre, Studio-Théâtre d’Asnières,…).

Il compose également beaucoup pour l’image (documentaires télé, métrages,…). Cyrille Froger, musicien Cyrille Froger est pianiste, chanteur, compositeur, clown et acrobate. Il obtient son 1er prix de percussions classiques au CRR de Boulogne-Billancourt. Toujours à la recherche de croisements artistiques, il co-fonde le Festival Les Arts’Franchis en 2014 où musiciens de tous horizons, acteurs, acrobates, marionnettistes et clowns mélangent leurs savoir-faire. Il se forme au Jazz chez Didier Lockwood et à la chanson à La Manufacture.

Il voyage. À son retour il approfondit ses recherches sur le clown, durant deux années, avec La Royal Clown Company et se forme à la méthode Feldenkrais au sein d’Ifeld. En parallèle il fait des créations sonores et musicales pour la danse et le théâtre. En 2016 il crée sa première composition pour orchestre. En 2017 il co-crée La Cie Du Siècle avec sa compagne Léa Guitte Lucile Beaune, marionnettiste Diplômée d’une licence professionnelle d’encadrement d’ateliers de pratique théâtrale à la Sorbonne, Paris III en 2009, Lucile se forme à la pratique du jeu théâtral ainsi qu’aux arts de la marionnette au Théâtre aux Mains Nues (formation intensive 2010-2011) et à l’ESNAM (école supérieure nationale des arts de la marionnette) entre 2011-2014 à Charleville-Mézières (9ème promotion). En 2015 elle lance le projet de la compagnie INDEX – implantée en Essonne suite à la création d’un premier spectacle « La petite conférence manipulée».

Elle portera par la suite deux autres projets qu’elle écrit et met en scène : « Face au Mur » en 2018 et « EXIsTENCEs » en 2022. Entre 2017 et 2022 elle est « artiste associée » à la Scène nationale de l’Essonne, Agora – Desnos (91), avec laquelle elle réalise de nombreux projets de médiation artistique. Elle a collaboré artistiquement avec Christian Duchange pour le spectacle « Jeanne et la Chambre à Airs » en 2018 en tant que marionnettiste et régisseuse plateau. En 2022, elle collabore à la mise en scène en tant que regard extérieur sur plusieurs créations : « L’enfant et le Cacaoyer » d’Antoine Pateau, « Le Grand Souffle » d’Hélène Barreau ou encore « Le Rempart de Vigilance et de Défense contre le Désenchantement du monde » de Pierre Moussey. 

Pétronille Salomé – costumes

Elle se forme aux costumes avec un Diplôme des métiers d’art de costumier (2010) puis à l’ENSATT Lyon (costumier coupeur en 2011, costumier concepteur en 2012) ainsi qu’à la chapellerie (modiste) avec une mention complémentaire en 2013. 

Elle conçoit et crée des costumes pour le spectacle vivant (théâtre et marionnettes) avec plusieurs compagnies à Paris (La Charmante Cie, Contrepied production, Cie Charivari). Elle collabore également avec les ateliers de réalisation de costumes de l’Opéra de Paris (« Rigoletto » et « Eliogabalo », 2016). Pétronille crée les costumes de plusieurs spectacles de Johanny Bert (« Peer Gynt » au CDN de Montluçon en 2015, « Dévaste-Moi » avec Emmanuelle Laborit à l’IVT en 2017 et « Le Petit Bain » à Lyon en 2017). En 2015 elle participe à la réalisation de costumes dessinés par Annette Messager pour l’opérette « La double coquette », mis en scène par Fanny De Chaillé. Parallèlement au théâtre, elle créé les costumes de plusieurs courts-métrages et de clips vidéo (« Mona » de Alexis Barbosa, « C’est mon chat! » de Julia Weber et Théo Trécule, « L’ennui » de Yacinthe, « Maelle » de Julia Weber). Elle assiste Charlie Le Mindu en 2016 dans le cadre d’une exposition/défilé au Palais de Tokyo, puis pour un show du Cirque du soleil, « One night one DROP » à Las Vegas.

Pétronille fait également équipe avec des photographes (Julia Weber, Claire Bernard) pour des shootings de mode (stylisme). Eduardo Felix, marionnettes Il est sculpteur marionnettiste, dessinateur et peintre Brésilien. Il a été formé par l’Ecole des Beaux-Arts de l’UFMG, à Belo Horizonte, au Brésil. Il est directeur de Pigmalião Escultura Que Mexe, compagnie de théâtre de marionnettes, fondée par lui-même en 2007. Il a participé de formations variées telles que « Revisiting the String Puppets » avec Stephen Mottram, à Charleville-Mézières (France) et à l’Académie Nationale de Théâtre de Marionnettes de São Petersburg (Russie).

 Il a travaillé entre autres avec les groupes Armatrux, Giramundo, Burlantins et Armazém. Ses recherches en tant qu’artiste se concentrent sur la sculpture et le mouvement des marionnettes ainsi que la pratique et l’enseignement de ces arts. Il a déjà dirigé des stages dans divers états du Brésil, en France et aux Pays de Galles, où il a participé au World Stage Design 2013.