Petite salle
13 Boulevard de Strasbourg 75010 Paris
  • Musique

Folk

Thomas Lefort et Pierre-Yves Hodique
Les rendez-vous du 13
  • [AuxArmesMusiciens]
  • [Piano]
  • [Violon]

Dates

vendredi 13 novembre Petite salle

Ce programme est l’occasion de rendre un hommage à la musique folklorique, aux danses et chants populaires qui inspirent une grande partie du répertoire du violon. Instrument folklorique par excellence, le violon est à la fois universel, populaire, nomade et n’hésite pas à se mettre en scène comme le ferait un acteur, exprimant tour à tour chacun des sentiments humains…

Programme

Fritz KreislerLa Gitana
Béla Bartok, Six danses populaires roumaines
Manuel De FallaPolo, Asturiana et Jota de la Suite populaire espagnole
Pablo de SarasateAirs bohémiens
Scott Joplin, Elite syncopations
Anton Dvorak / Fritz KreislerSlavische Fantasie
Fritz Kreisler,Tambourin chinois
Camille Saint-SaënsIntroduction et Rondo capriccioso en L mineur, op.28

Distribution

Thomas Lefort – Violon

Pierre-Yves Hodique – Piano

Production

La Scala Paris

Avec le soutien de

Galerie photo

Biographie

Pierre-Yves Hodique

Pierre-Yves Hodique obtient au Conservatoire de Paris (CNSMDP) les plus hautes récompenses en piano, musique de chambre et accompagnement vocal dans les classes de Jean-François Heisser, Claire Désert et Anne Le Bozec et remporte en 2011 le Prix du meilleur pianiste accompagnateur lors du Concours international Tchaikovsky de violoncelle à Moscou. Comptant parmi ses partenaires de musique de chambre Edgar Moreau, Aurélien Pascal, Alexandra Conunova, Thomas Lefort, Raphaëlle Moreau, Irène Duval, Adélaïde Ferrière, Nima Sarkechik ou encore le baryton Samuel Hasselhorn avec qui il a remporté en 2013 le Prix de Lied au Concours international de chant-piano Nadia et Lili Boulanger, il s’est notamment produit au Théâtre Mariinsky de Saint-Pétersbourg, à la Philharmonie de Berlin, au Konzerthaus de Dortmund, à la Philharmonie de Cologne, à l’Elbphilharmonie de Hambourg, au Musikverein et au Konzerthaus de Vienne, au KKL de Lucerne, au Barbican Centre et au Wigmore Hall de Londres, au Concertgebouw d’Amsterdam, au Palais des Beaux-Arts de Bruxelles, au théâtre de Ferrare, au Fazioli Hall de Sacile, à la Société Philharmonique de Bilbao, au Oji Hall de Tokyo, à la Folle Journée de Nantes, aux Flâneries musicales de Reims, au festival Radio-France et Montpellier, aux festivals de Saint-Denis, de Nohant, du Périgord noir, à l’Opéra Grand Avignon, au Grand théâtre d’Aix-en-Provence, à l’Arsenal de Metz, à l’auditorium du Louvre, à la Cité de la musique, à la Seine musicale, aux Musicales de Bagatelle… Pierre-Yves est lauréat de la Fondation d’entreprise Banque Populaire, de la Yamaha Music Foundation of Europe, de la Fondation Meyer, de la Fondation de France. Depuis septembre 2018 il enseigne le piano au CRR de Boulogne-Billancourt. Il a enregistré pour le label Erato en duo avec le violoncelliste Edgar Moreau en 2014 (Diapason d’or découverte et Classique d’or RTL), pour le label Mirare en duo avec la violoniste Irène Duval en 2016 et en duo avec le violoniste Thomas Lefort en 2019.

Thomas Lefort

Thomas Lefort est né le 4 Mai 1994 à Marseille. Il débute le violon dès l’âge de quatre ans et fait ses débuts en soliste très tôt. À l’âge de 12 ans, il remporte son premier concours international en Italie et se produit pour la première fois avec orchestre. Il obtient plusieurs prix au Concours International Ginette Neveu, au Concours International Rodolfo Lipizer, Premier Prix Jeune Talent d’Île-de-France, Prix du Public lors du Festival Musical d’Automne des Jeunes Interprètes, lauréat de la Fondation Banque Populaire et Prix de la Fondation de France. Il suit ses premières leçons de violon auprès de Frédéric Ladame à Marignane et entre à Paris dans la classe de Suzanne Gessner et Patrice Fontanarosa. Très vite, ses professeurs l’encouragent à poursuivre sa formation auprès de grands musiciens. À l’âge de 13 ans, il est repéré par le grand violoniste Ivry Gitlis qui décèle très vite chez lui un grand potentiel musical et un talent rare doué d’une grande sensibilité. De cette rencontre naîtra entre eux une grande complicité. Il entre au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris dans la classe de Roland Daugareil où il ressort diplômé avec les plus hautes distinctions en obtenant un premier prix de violon. Durant un an, il part pour l’Italie et se perfectionne auprès du violoniste italien Salvatore Acccardo, intègre la prestigieuse académie Chigiana à Sienne dans sa classe et étudie à Crémone. Il y découvre les secrets de l’école italienne du violon et l’héritage laissé par le célèbre violoniste Niccolo Paganini. Par la suite, il se perfectionne en tant que soliste auprès du violoniste Renaud Capuçon. Invité plusieurs fois par la pianiste Martha Argerich au Festival de Lugano, il a suivi l’enseignement de grands professeurs dans le domaine de la musique de chambre (Nobuko Imai, Pamela Frank, Sadao Harada) au sein de l’Académie Seiji Ozawa. Au cours de l’été 2014, il remporte le Premier Grand Prix au Concours «Un Violon sur le Sable» et se produit devant un parterre de plusieurs dizaines de milliers de personnes. Il est l’invité en 2015 sur France Musique de l’émission Génération Jeunes Talents de Gaëlle Le Gallic. Demi-finaliste du Concours International Long-Thibaud Crespin en 2018, il participe l’année suivante au concert hommage à Ivry Gitlis à la Philharmonie de Paris et se produit en juillet aux Folles Journées d’Ekaterinburg avec l’orchestre de l’Oural dirigé par Dmitri Liss.