Grande salle
13 Boulevard de Strasbourg 75010 Paris
  • Théâtre

Feuilleton Goldoni

Carlo Goldoni
D’après la trilogie Les Aventures de Zelinda et Lindoro de Carlo GOLDONI
  • [Classique]
  • [Comédie]
  • [Création]

Dates

mercredi 8 septembre Grande salle
jeudi 9 septembre Grande salle
vendredi 10 septembre Grande salle
samedi 11 septembre Grande salle
mercredi 15 septembre Grande salle
jeudi 16 septembre Grande salle
vendredi 17 septembre Grande salle
samedi 18 septembre Grande salle
dimanche 19 septembre Grande salle
mercredi 22 septembre Grande salle
jeudi 23 septembre Grande salle
vendredi 24 septembre Grande salle
samedi 25 septembre Grande salle
dimanche 26 septembre Grande salle
mercredi 29 septembre Grande salle
jeudi 30 septembre Grande salle
vendredi 1 octobre Grande salle
samedi 2 octobre Grande salle
dimanche 3 octobre Grande salle

La trilogie Les Aventures de Zelinda et Lindoro est un feuilleton extrêmement drôle et captivant sur notre incapacité au bonheur. Chacun peut voir un seul des trois épisodes selon son goût et son agenda. En semaine, on peut voir le premier épisode les 8, 11, 15, 22 et 29 septembre, le deuxième épisode les 9, 11, 16, 23 et 30 septembre et le troisième épisode les 10, 11, 17, 24 septembre et le 1er octobre. Les week-ends, on peut aussi le dévorer en un mini marathon de 5 heures chrono, entractes compris, les 11, 18, 19, 25, 26 septembre et le 2 et 3 octobre. On rejoindra alors la belle Zelinda et le fougueux Lindoro qui s’aiment sans aucun doute et recherchent un amour pur et unique tout en revendiquant chacun leur liberté. Cette revendication est difficilement compatible avec leur désir d’absolu. Goldoni, avec une infinie finesse, nous promène dans leurs contradictions sentimentales, de crises de larmes en crises de jalousie, d’élans amoureux en passions cachées. Nous sommes les témoins d’une confession impudique qui nous ramène à nos propres confusions.
Muriel Mayette-Holtz

Distribution

Zelinda – Joséphine de Meaux
Lindoro – Félicien Juttner
Augustin Bouchacourt
Charlie Dupont
Ahmed Fattat
Tania Garbarski
Jonathan Gensburger
Frédéric de Goldfiem
Pauline Huriet
Thibaut Kuttler
Ève Pereur
Musicien – François Barucco

Traduction & texte français – Ginette Herry
Mise en scène – Muriel Mayette-Holtz
Décor et costumes – Rudy Sabounghi
Lumière – Pascal Noël
Musique – Cyril Giroux

Galerie photo

Production

Théâtre National de Nice – CDN Nice Côte d’Azur
Théâtre de Liège

Avec le soutien de

Avec l’aide du Fonds d’Insertion pour les Jeunes Artistes Dramatiques de la DRAC et de la Région SUD-PACA

Partenariat

 

Biographies

Muriel Mayette-Holtz

est comédienne et metteur en scène. Ancienne élève de Michel Bouquet, de Claude Régy et de Bernard Dort, elle a été professeur au Conservatoire national supérieur d’Art dramatique entre 1996 et 2005. Entrée comme actrice à la Comédie-Française en 1985 après une formation au Conservatoire national supérieur d’Art dramatique, elle est nommée 477e sociétaire en 1988. Elle a travaillé notamment avec Matthias Langhoff, Jacques Lassalle, joué les plus grandes pièces du répertoire et mis en scène plus de quarante spectacles. Elle devient la remière femme à diriger la troupe comme administratrice générale, de 2006 à 2014. Après un détour par Rome comme directrice de la Villa Médicis pendant trois ans, elle est reçue à l’Académie des beaux-arts dans le fauteuil de Maurice Béjart, en mai 2017. Directrice du CDN Nice Côte d’Azur depuis novembre 2019, elle retrouve, à Nice, la scène, le théâtre, son métier depuis ses quatorze ans et projette d’y mettre en valeur les grands textes du répertoire de l’Europe de la Méditerranée. Muriel Mayette-Holtz est membre de l’Académie des beaux-arts, Chevalier de la Légion d’honneur, Chevalier de l’Ordre national du Mérite, Chevalier de l’Ordre des Arts et des Lettres.

Félicien Juttner

Après la classe libre du Cours Florent où il suit les cours des professeurs Michel Fau, Jean- Pierre Garnier et Jean-Michel Rabeux, Félicien Juttner intègre le CNSAD [Conservatoire National Supérieur d’Art Dramatique] où il travaille notamment avec Muriel Mayette-Holtz, Daniel Mesguich, Dominique Valadié, Andrzej Seweryn et Lukas Hemleb. Au théâtre, il a joué sous la direction de Laurent Laffargue, Thomas Condemine, Jean-Pierre Garnier, François Chattot, Jean-Louis Hourdin et Oskaras Korsunovas. Entre 2010 et 2014, il est pensionnaire de la Comédie-Française où il joue dans une dizaine de pièces sous la direction de Véronique Vella, Lilo Baur, Giorgio Barberio Corsetti, Anne-Laure Liégeois, Isabel Osthues, Laurent Pelly, Alfredo Arias, Jacques Allaire et Fausto Paravidino. On a également pu l’entendre dans Chansons déconseillées et Chansons des jours avec et chansons des jours sans, deux cabarets dirigés par Philippe Meyer ainsi que dans le Cabaret Barbara mis en scène par Béatrice Agnenin au Studio-Théâtre de la Comédie-Française. Entre 2015 et 2018, il crée Requiem d’Hanokh Levyn sous la direction de Cécile Backès au CDN de Béthune, il co-écrit, co-met en scène et joue Acteur 2.0. Il joue dans Timeline de Jean-Christophe Dollé dans la mise en scène de l’auteur, dans La Nouvelle d’Eric Assous aux côtés de Mathilde Seigner et Richard Berry et dans Le Tartuffe mis en scène par Peter Stein. Depuis 2016, il met en scène plusieurs de ses pièces parmi lesquelles Stan en 2020, ou Il a Vraiment Quelque Chose ce Laurent Romejko en 2018.

Joséphine de Meaux

Après une formation au CNSAD [Conservatoire National Supérieur d’Art Dramatique de Paris], Joséphine de Meaux intègre La Fémis. Elle a joué dans une vingtaine de films (sous la direction de Vincent Macaigne, Jacques Audiard, David et Stéphane Foenkinos, Éric Toledano et Olivier Nakache, Philippe Garrel…), une vingtaine de pièces (sous la direction de Jean-Michel Ribes, Frédéric Bélier-Garcia, Vincent Macaigne, Muriel Mayette-Holtz…), a réalisé trois films, mis en scène cinq pièces et joué dans des téléfilms.