La Piccola Scala
13 Boulevard de Strasbourg 75010 Paris
  • Humour
  • Musique
  • Théâtre

Ceci n’est pas une Framboise Frivole

Peter Hens et Bart Van Caenegem
Création parisienne
  • [Création]
  • [Musique]
  • [Théâtre]

Dates

mardi 14 juin La Piccola Scala
mercredi 15 juin La Piccola Scala
jeudi 16 juin La Piccola Scala
vendredi 17 juin La Piccola Scala
samedi 18 juin La Piccola Scala
dimanche 19 juin La Piccola Scala
mardi 21 juin La Piccola Scala
mercredi 22 juin La Piccola Scala
jeudi 23 juin La Piccola Scala
vendredi 24 juin La Piccola Scala
samedi 25 juin La Piccola Scala
dimanche 26 juin La Piccola Scala

Avec presque trente années d’activités et d’ancienneté, ces deux talents de La Framboise Frivole n’en finissent jamais de nous épater avec leur créativité sans cesse renouvelée. La Framboise Frivole est à la musique ce que René Magritte est au surréalisme belge. Berceau de ce mouvement artistique, la Belgique a également vu naître ces deux virtuoses, une association inclassable dans le monde de la création musicale.  Tels des artistes visionnaires et avant-gardistes, notre duo vous propose son nouveau spectacle, Ceci n’est pas Une Framboise Frivole , qui est une véritable union entre le réel et l’imaginaire.  Tout comme il n’est pas envisageable de fixer des limites claires et objectives de l’activité surréaliste dans notre pays, il est tout à fait impossible de fixer les limites de l’exploration musicale de La Framboise Frivole !  Tels des peintres comme Magritte et Dali, Bart et Peter ne mêlent pas toujours les pinceaux de la créativité avec ceux de la rationalité, car être frivole est tout un art !  Leur nouvel objectif : explorer toujours plus de partitions bizarres mais nous les restituer cette fois, exactement comme elles ont été écrites…selon eux.  

« La valeur de l’art est en fonction de son pouvoir de révélation libératrice » 
René Magritte

Distribution

Conçu et joué par Peter Hens et Bart Van Caenegem  
Avec la collaboration artistique de Jean-Louis Rassinfosse 

Dans les médias

Un tourbillon où l’on se perd avec délice. Comme dans celui, musical, de passages harmoniques a priori impossibles, de fragments mélodiques qui rebondissent sur d’autres, de connexions entre des phrases de chanson, foisonnement de trouvailles à l’interprétation virtuose.

Le Monde

Le renversant duo nous convie à une soirée cocasse. On assiste à une succession d’incroyables et inattendues fondus-enchaînés musicaux. Une promenade artistique mêlant peinture et musique avec beaucoup d’humour.

Le Monde du Cinéma

Galerie photo

Production

Opus II 
Panache Diffusion 

Biographie

Peter Hens 

Certains le disent génie musical, d’autres le disent chanteur virtuose, violoncelliste, acteur incomparable et sans égal sur la terre, une véritable incarnation divine…Lui-même se définit comme « chanteur-violoncelliste ».  

Après des études de chant lyrique, opéra, violoncelle et pédagogie musicale au Conservatoire Royal d’Anvers, de musique de jazz au Conservatoire Supérieur de Rotterdam, Peter Hens commence une carrière internationale au sein de ses différents groupes aux styles très variés.  

Peter Hens enseigna le chant, le close harmony, l’analyse et l’interprétation au Conservatoire de Rotterdam, au Hoger Instituut voor Dramatische Kunst à Anvers et au Conservatoire Supérieur de Gand. Il fut invité à diriger les chorales réputées d’Europe.  

Il crée la Framboise Frivole en 1978.  

Véritable alchimie qui mélange allègrement, avec une bonne dose d’humour, les musiques classiques, jazz et variétés. Ce projet devient une référence dans le paysage humoristico-musical.  

De nombreux prix internationaux récompensent ce duo (entre autres, le Prix du Sourire en 1994 et le Grand Prix Raymond Devos en 1998), des nominations aux Molières, le prix ADAC du meilleur humoriste belge pendant une période de dix ans au Palais des Beaux-Arts de Bruxelles…  

Le succès énorme remporté par les innombrables concerts à travers toute l’Europe l’amène à se concentrer sur cette Framboise Frivole et à créer, avec cette formule, de nombreux spectacles tant en anglais, en allemand, en italien, en néerlandais qu’en français.  

D’une résistance physique hors du commun, doté d’un organe impressionnant, Peter Hens, après avoir épuisé de nombreux pianistes, a trouvé en la personne de Bart Van Caeneghem un comparse ultra-musical, ultra-humoristique et ultra-résistant.  

Son sens inné de l’autodérision a un impact direct sur ceux qui aiment rire de tout aussi bien que d’eux-mêmes. 

Bart Van Caenegem  

Né à Gand en 1975, dès ses premiers pas il baigne dans l’influence musicale qui règne à la maison paternelle. Cela le conduit à de multiples expériences au piano. Il prend ses premiers cours à l’âge de 6 ans. Peu après, il accompagne ses amis d’école à l’orgue lors de leur première communion ; de fait, ce sera son premier récital en public.  

En 1993, il est le premier lauréat du concours musical « Pro Civitate ».  

En 1999, il termine brillamment ses études musicales à l’Institut Lemmens de Louvain aussi bien dans le domaine classique que dans celui du jazz, respectivement avec Jan Vermeulen et Ron Van Rossum comme professeurs.  

Le diplôme sous le bras, il entame sa vie professionnelle comme professeur de jazz-solfège, de piano et d’improvisation au Collège des Arts à Anvers, à la Haute-Ecole de Musique à Gand et, depuis 2004, au LUCA School of Arts de Louvain.  

Comme pianiste freelance, il joue en compagnie de nombreux solistes de jazz (Frank Vaganée, Chris Joris, Dre Pallemaerts, Kurt Van Herck…) et classiques (Iris Luypaers, Bart Quartier) ainsi qu’avec des orchestres belges : le Brussels Philharmonic, Orchestra Tanguedia et le Brussels Jazz Orchestra.  

Depuis juillet 2001, il participe à l’aventure de la Framboise Frivole aux côtés de Peter Hens.  

Il a notamment participé à l’écriture des spectacles « Pomposo » (2002), « Con Voce Suave » (2005) et « Terra Rare » (2010) pour la Flandre et « Pomposo » (2003), « Furioso »(2007) et « Delicatissimo » (2012) pour la Francophonie. 

Jean-Louis Rassinfosse  

Jean-Louis est un contrebassiste incontournable de la scène jazz belge avec une liste de collaborations fabuleuses : les plus grands solistes belges (Toots Tielemans, Philip Catherine, Eric Legnini…) et mondiaux (Michel Petrucciani, Joe Henderson, Joe Lovano…) et en particulier le trompettiste Chet Baker qu’il accompagne en tournée de 1976 à 1985.  

Avec le trio, l’Âme des Poètes, il explore, depuis 1992, le répertoire des grands standards de la chanson française pour en livrer des versions instrumentales pleines d’émotions, de créativité et d’humour.  

Depuis la création et l’écriture de « Delicatissimo », Peter et Bart se sont alliés à leur grand ami, Jean-Louis Rassinfosse, un intime de la Framboise Frivole depuis longtemps et avec qui ils partagent un grand amour pour les jeux de notes et les jeux de mots. 

Vidéos