La Scala
13 Boulevard de Strasbourg
75010 Paris
  • Musique

Aux Armes, Contemporains ! #3

Carte Blanche à l'ensemble Le Balcon
Week end musical
  • [Musique contemporaine]

Conduit par le jeune et charismatique Maxime Pascal, l’ensemble Le Balcon a révolutionné le milieu de la création musicale. Inventifs, joyeux et guidés par l’énergie d’un son amplifié, ces musiciens font du concert une véritable expérience. Messes sataniques ou instants de poésie, Le Balcon repense les codes traditionnels du concert.

Distribution

Alphonse Cemin, direction et piano
Florent Derex, projection sonore
Myrtille Debievre, Jérôme Paoletti, régie générale
Gaspard Kiejman, chargé de production
Jenny Daviet, voix 1
Norma Nahoun, voix 2
Camille Merckx, voix 3
Marie Picaut voix 4
Parveen Savart, voix 5
Floriane Hasler, voix 6
Léa Trommenschlager, voix 7

Avec le soutien de

Mécénat Musical Société Générale est le mécène principal de la saison musicale de La Scala Paris

La Scala Paris est soutenue par la Sacem dans le cadre de la programmation Aux Armes, Contemporains !

Galerie photo

Programme

« Chant » pour sept voix de femmes de Claude Vivier
Apparition de George Crumb

Le Balcon

Ensemble Le Balcon

 Fondé en 2008, Le Balcon est un collectif artistique qui réunit un orchestre sonorisé, une troupe de chanteurs solistes et des compositeurs. Il évolue au rythme de ses projets en invitant metteurs en scène, vidéastes, chorégraphes à se joindre au groupe. Parallèlement a ses activités de producteur de spectacle, Le Balcon est également un label discographique, un éditeur musical, Le Balcon Éditions, et une web-télé : lebalcon.tv. Le comité artistique du Balcon se réunit autour de son directeur musical Maxime Pascal, de son ingénieur du son Florent Derex, des compositeurs Juan-Pablo Carreño et Pedro Garcia-Velasquez et du pianiste et chef de chant Alphonse Cemin.

Le Balcon produit des spectacles issus d’un répertoire balayant toutes les périodes de l’histoire de la musique avec une prédilection pour les oeuvres  des XXe et XXIe siècles. Ses créations laissent la part belle aux nouvelles technologies avec une volonté assumée de décloisonner les genres et d’inviter les spectateurs à des expériences radicales. De même, Le Balcon aborde le répertoire symphonique, Mahler, Rimski-Korsakov, Debussy, en plaçant la réflexion sur l’instrumentation et le son au centre de son approche.

Alphonse Cemin

Né en 1986, Alphonse Cemin étudie le piano et la flûte traversière au CNR de Boulogne Billancourt, l’analyse au CNR de Paris (Alain Louvier) et l’harmonie avec Jacques Castérède avant d’intégrer au CNSMDP les classes de culture musicale (Brigitte François Sappey) et d’analyse (Michaël Levinas), puis d’accompagnement (Jean Koerner et Jean-Frédéric Neuburger) et de musique de chambre (Pierre-Laurent Aimard). Il travaille également le répertoire de la mélodie et du Lied avec Jeff Cohen, Ruben Lifschitz et Helmut Deutsch et suit des cours de direction d’orchestre en stages et master classes notamment avec Lawrence Foster et l’orchestre de la fondation Gulbenkian à Lisbonne.
Il étudie le piano avec Paul-André Gaye, Marie-Paule Siruguet, Dorothée Bocquet et Carine Zarifian et a reçu les conseils de Jean-Claude Pennetier et Jean-François Heisser.

Alphonse Cemin est avec Maxime Pascal, Florent Derex, Pedro Garcia-Velasquez et Juan-Pablo Carreño l’un des fondateurs de l’ensemble «Le Balcon» avec lequel il donne notamment à entendre la musique des compositeurs de sa génération mais aussi un large répertoire de musiques du siècle dernier.

Il encadre à la demande de René Martin les ateliers de transcriptions de la Folle Journée de Nantes. Il s’est produit en musique de chambre avec des personnalités telles qu’Emmanuel Pahud, Paul Meyer, Olivier Charlier, le quatuor Modigliani, Fanny Clamagirand et a joué sous la direction de Pierre Boulez (Pierrot Lunaire), Peter Eötvös, David Robertson. Il a également joué en soliste le 2e concerto et les variations Paganini de Rachmaninov, le 20e concerto de Mozart, le Triple concerto Beethoven, et a collaboré avec les comédiens Michael Lonsdale (Concert lecture Wagner-Nietzsche) et Danièle Douet (Alouette au théatre Sorano-Vincennes).

Il a joué à l’Opéra Garnier, au Grand Théâtre de Bordeaux, à l’ Auditorium du Louvre, à l’Opéra de Nantes, au KKL-Lucerne, à laVilla Médicis, au Palazzetto Bru-Zane-Venise, à l’Abbaye de Royaumont, à l’Auditorio Nacional de Madrid, à la Florida International University-Miami et aux festivals d’Aix-en-Provence, à la Folle journée de Nantes, à la Folle journée Tokyo, au festival Musique à l’Empéri, au festival Musica de Strasbourg et au festival Cordes-sur-Ciel.

Il devient au fil des années le partenaire privilégié de la soprano Julie Fuchs avec qui il a enregistré un disque consacré aux mélodies de jeunesse de Mahler et Debussy (Aparté).

Il travaille également comme chef de chant et directeur musical sur des productions d’opéras et, en 2010-11, à l’atelier lyrique de l’Opéra national de Paris. Cette activité le fait collaborer avec des chefs tels qu’Esa Pekka Salonen, Kent Nagano, George Benjamin, Franck Ollu et travailler au Festival d’Aix-en-Provence, au Bayerische Staatsoper de Münich, au Teatro Maggio Musicale Fiorentino, au Théâtre Capitole à Toulouse, et à l’Opéra Comique de Paris.

Il participe à la création de l’opéra de George Benjamin et Martin Crimp Written on Skin pour le festival d’Aix-en-Provence.

Il est en 2010 le pianiste lauréat HSBC de l’académie du festival d’Aix-en-Provence.

A télécharger