Grande salle
13 Boulevard de Strasbourg 75010 Paris
  • Musique

Aux Armes, Contemporains ! #3 : Quatuors américains

Quatuor Béla
Aux Armes Contemporains !
  • [Musique contemporaine]
  • [Quatuor]

Ecrite en pleine guerre du Vietnam par George Crumb, compositeur d’une haute sensibilité poétique, Black Angels est une espèce d’ovni dans le paysage musical, une œuvre forte qui ne ressemble à aucune autre. On y entend plusieurs allusions à la musique tonale, comme une citation de La Jeune Fille et la mort de Schubert, et de nombreux motifs symboliques qui séduisent des auditoires très variés. Son symbolisme numérique en fait l’une des œuvres les plus importantes du répertoire de musique de chambre de la fin du XXe siècle. Il est ce soir associé à un autre maître de la musique américaine, John Adams, surtout connu en France pour ses opéras, comme Nixon in China. On connaît moins son oeuvre pour musique de chambre et pour piano. John’s Book of Alleged Dances, écrite en 1974, unit un quatuor et un piano préparé pré-enregistré. Les dix « danses » qui la composent peuvent être jouées dans n’importe quel ordre et de nombreux chorégraphes s’y sont frottés. Enfin, Stringsongs, première pièce pour quatuor écrite par Meredith Monk en 2005, vient compléter ce programme américain. Comme le dit le compositeur, chaque instrument devient « voix » dans des textures singulières.

Programme

John Adams , John’s book of alleged dance, pour quatuor et bande, 1994
Juddah to the Ocean
Hammer and Chisel
Pavane : She’s so fine
Rag the Bone
Ständchen : The Little Serenade

Meredith Monk,Stringsongs, 2005
Cliff Light
Tendrils
Obsidian Chorale
Phantom Strings

George Crumb, Black angels, 1970
Treize Images des pays sombres, pour quatuor à cordes électrifié, percussions, verres de cristal

I – Departure
1.Threnody I : Night of the Electric Insects
2. Sounds of Bones and Flutes
3. Lost Belles
4.Devil-Music
5. Danse Macabre
II – Absence
1.Lavana Lachrymae
2. Threnody II : Black Angels !
3. Sarabanda de la Muerte Oscura
4. Lost Belles (Echo)
III – Return
1. God-Music
2. Ancient Voices
3. Ancient Voices (Echo)
4 Threnody III : Night of the Electric Insects

Distribution

Quatuor Béla

Frédéric Aurier – Violon
Julian BoutinAlto
Luc Dedreuil  – Violoncelle
Julien DieudegardViolon

Production

La Scala Paris
Quatuor Béla

Avec le soutien de

Partenariat

logo France musiqueConcert enregistré par France Musique pour diffusion ultérieure

Galerie photo

Biographie

Quatuor Béla

Depuis 13 ans, « les enfants terribles du quatuor français » écrivent un parcours singulier, entre tradition et modernité. Attachés au répertoire ancien du quatuor à cordes, qu’ils défendent au sein des programmations classiques d’excellence en France et à l’étranger (Philharmonie de Paris, Théâtre Mariinski, BeethovenFest…), les musiciens du quatuor Béla ont à cœur d’inscrire la tradition du quatuor à cordes dans la vie musicale contemporaine.
Leur travail de commandes et de créations en lien avec des compositeurs de différentes générations (Philippe Leroux, Francesco Filidei, Benjamin de la Fuente, Jean-Pierre Drouet, François Sarhan, Daniel d’Adamo, Thierry Blondeau, Jérôme Combier, Garth Knox, Bruno Ducol, Karl Naegelen, Frédéric Aurier, Robert HP Platz, Aurelio Edler-Copes, Frédéric Pattar …) a été couronné en 2015 par le Prix de la Presse musicale Internationale.
La conviction sincère, inspirée par la personnalité et l’œuvre de Béla Bartók, encourage le quatuor à imaginer des rencontres avec des personnalités éclectiques, en témoigne « Si oui, oui. Sinon non » avec le rockeur culte Albert Marcœur, « Impressions d’Afrique » avec l’immense griot Moriba Koïta, « Jadayel » en compagnie des maîtres palestiniens Ahmad Al Khatib et Youssef Hbeisch…
Le jeu du quatuor Béla, reconnu pour sa « technique diabolique » (Télérama) et son engagement musical, se met volontiers, ces dernières années, au service des compositeurs d’Europe centrale du début du 20ème siècle comme Janacek, Schulhoff, Krása, Bartok, Szymanovsky, Webern… La discographie du quatuor Béla a été saluée par la critique internationale (ffff Télérama, Luister 10 Award, Gramophone Critic’s Choice Award, Prix Charles Cros, Diapason…).