La Piccola Scala
13 Boulevard de Strasbourg 75010 Paris
  • Musique

Aux Armes, Contemporains #3 ! Ensemble I Giardini

Shaw Only
Aux Armes Contemporains ! 5ème édition
Privilège Mélomane
  • [Musique contemporaine]

Dates

samedi 15 octobre La Piccola Scala

La compositrice Caroline Shaw fait très certainement partie des découvertes les plus enthousiasmantes des deux directeurs artistiques d’I Giardini.vSensible, moderne, riche, fidèle à l’héritage classique, la musique de Caroline Shaw devient vite une compagne de tous les jours et les poussent immédiatement à s’inscrire sur le carnet de commande de la compositrice, déjà très sollicitée.

Caroline Shaw livrera sa nouvelle création à la fin de l’été 2021 ; il s’agit d’une œuvre pour violoncelle et piano dédiée à Pauline Buet et David Violi. Par ailleurs, Caroline Shaw a aussi dans ses carnets de commande une œuvre pour clavecin et quintette à cordes. Elle en prépare déjà une version avec piano pour laquelle l’ensemble a réservé les droits à l’enregistrement et l’exclusivité. Le projet a été présenté au concert de préfiguration du Festival Musique(s) Rive Gauche (avec lequel I Giardini est « Ensemble Associé » et dont la première édition en 2021 a proposé un focus sur la compositrice Caroline Shaw) à Paris, où Thousandth Orange a été joué pour la première fois en France.

Programme

Caroline Shaw, The Wheel – commande d’I Giardini, création mondiale – Festival Musica Strasbourg, 2021 
Caroline Shaw, Limestone and felt, création européenne et française, 2012 
Caroline Shaw, Boris Kerner, création européenne et française, 2012 
Caroline Shaw, Thousandth Orange, première française par I Giardini le 6 septembre au Festival Musique(s) Rive Gauche 
Caroline Shaw, In Manus Tuas, 2009 
Caroline Shaw, Gustave Le Grey, 2012

Privilège Mélomane

J’en profite

 

Distribution

Pauline Buet − cello 
Léa Hennino − alto  
Guillaume Chilemme − violon 
Eriko Minami − percussions 
David Violi − piano 

Galerie photo

Avec le soutien de

 

Fondation Face
Festival Musica Strasbourg
Caisse des dépots
Mécénat musical Société Général
MRG
Opéra Orchestre National Montpellier
Le Lieu Unique

Partenariat

logo France musique

Biographies

I Giardini
Direction artistique Pauline Buet & David Violi

Né en 2012 sous l’impulsion de ses deux directeurs artistiques, Pauline Buet, violoncelliste et David Violi, pianiste, I Giardini est un collectif d’artistes inspirés et engagés parmi les plus talentueux de leur génération, réunis autour d’une sensibilité commune et de la même joie d’être sur scène. Espace de liberté et d’exploration, I Giardini s’inspire de la variété des sonorités et des personnalités pour révéler un univers romantique unique où les productions sont des matières vivantes, conjuguant exigence musicale de premier plan et ouverture permanente aux autres points de vue et formes d’expression. Fauré, Bonis, La Tombelle, Chausson, Schumann, Hersant, Bonardi… autant de compositeurs emblématiques ou à découvrir qui sont au cœur de leur démarche. Depuis sa création, I Giardini s’est produit sur les grandes scènes françaises (Musée d’Orsay, Théâtre des Bouffes du Nord, Arsenal de Metz, TAP Poitiers, Opéra de Lille, Fondation Royaumont, Variations Classiques Annecy) et internationales. 
Leurs dernières tournées les ont notamment menés à Montréal (Salle Bourgie, Festival 
Classica), en Chine (NCPA Beijing, Forbidden City Concert Hall, Shanghai Oriental art center), en Allemagne (Beethovenfest, Heidelberg Frühling), en Italie (Bologna Festival, Palazzetto 
Bru Zane). Ses derniers enregistrements (Evidence Classics, Alpha Classics) ont été salués par la presse : Choc Classica, FFFF Télérama. La critique met en avant « une technique pleine d’élégance et d’émotion » (Forum Opéra). Leur dernier Opus, NUITS, avec Véronique Gens, est nommé aux Victoires de La Musiques 2021, et reçoit un diapason d’Or de l’année 2020. 
La prochaine saison sera marquée par la sortie de BLEU, nouvel album Alpha Classics, en partenariat avec le musée Yves Saint Laurent de Marrakech, et par la création mondiale de The Wheel, une commande d’ i Giardini à la compositrice américaine Caroline Shaw, coproduction Opéra de Montpellier, Musica Strasbourg, Lieu Unique Nantes, Musique(s) Rive Gauche Paris, Face Foundation New York. 
 
Caroline Shaw 
Née en 1982 à Greenville (Caroline du Nord), Caroline Shaw est une musicienne (chanteuse, violoniste, compositrice et productrice) américaine basée à New York, qui se produit en solo et dans des projets de collaboration. 
Caroline Shaw commence à jouer du violon à l’âge de 2 ans (sa mère est son premier professeur). Elle s’essaye à la composition dès l’âge de 10 ans, dans un style imité de la musique de chambre de Mozart et Brahms. Néanmoins, son principal centre d’intérêt est le violon. 
Shaw reçoit sa Licence d’exécution (Bachelor of Music en violon) à la Rice University en 
2004, et son Master (master’s degree – toujours en violon) à l’Université de Yale en 2007. 
Elle entre en 2010 en doctorat de composition à l’Université de Princeton. 
À trente ans, en 2013, elle devient la plus jeune récipiendaire du Prix Pulitzer de musique pour sa composition Partita for 8 voices, écrite pour l’ensemble vocal Roomful of Teeth, dont elle fait partie. Elle enseigne aujourd’hui à NYU et est « Creative Associate » à la Juilliard 
School. 
Parmi les commandes honorées récemment, sont inclues de nouvelles pièces pour Renée 
Fleming avec Inon Barnatan, Dawn Upshaw avec So Percussion et Gil Kalish, l’Orchestra of St 
Luke’s et John Lithgow, le Quatuor Dover, TENET, The Symphony, Roomful of Teeth et A Far 
Cry. La saison 2018-19 a permis des créations avec le pianiste Jonathan Biss et le Seattle 
Symphony, Anne Sofie von Otter et le Philharmonia Baroque, le LA Philarmonic, Juilliard 415. 
Caroline Shaw a écrit des partitions pour le cinéma incluant To Keep the Light d’Erica Fae, 
Madeline’s Madeline de Josephine Decker ainsi que le court métrage 8th Year of the 
Emergency de Maureen Towey. 
Elle a produit pour Kanye West (Life of Pablo ; Ye) and Nas (NASIR) et a contribué à des disques de The National et Richard Reed Parry d’Arcade Fire. 
Caroline aime : la couleur jaune, les loutres, Beethoven opus 74, les opéras de Mozart, 
Kinhaven, l’odeur du romarin et le son d’une mandoline de mauvaise qualité.