La Scala
13 Boulevard de Strasbourg
75010 Paris

« Abyssal », Elika Hedayat – Fauteuil d’artiste #6

Fauteuils d'artistes
  • [Arts visuels]
  • [Fauteuil d'artiste]

« Depuis des années, dans ma démarche artistique et mes dessins, je mets en scène un monde imaginaire tel que le souhaite un système de pouvoir idéologique en quête d’utopie. Système qui est pourtant fasciné par la modernité, la technologie et les médias et qui aimerait s’en servir pour arriver un jour à ce monde qu’il considère être parfait. Dans mes travaux, on voit ce système idéologique devenir difforme, mutilé. À force de vouloir réaliser l’utopie, il donne naissance à un monde chaotique, une dystopie. Dans mes dessins, la figure humaine s’entremêle parfois à l’animal et l’animal au végétal. La sexualité, le rapport au corps et au sexe, le pouvoir, la soumission, la domination sont les noyaux durs de mon travail. »

Biographie

Née à Téhéran en 1979, Elika Hedayat vit et travaille entre Paris et Téhéran. Arrivant en France en 2004, elle a été admise à l’Ecole nationale supérieure des Beaux-Arts de Paris dans l’atelier d’Annette Messager dont elle sort avec les Félicitations du Jury en 2008. Elle intègre en 2010 Le Fresnoy, Studio national des arts contemporains à Tourcoing. Pour ses œuvres, Elika Hedayat se sert souvent des témoignages et du documentaire expérimental mis en scène dans un univers onirique et imaginaire. Ses histoires sont contemporaines et ses personnages réels. L’ensemble de son œuvre revisite des références historiques, les transférant sur le terrain de l’expérience personnelle, utilisant principalement les diverses possibilités de son répertoire comme document narratif et outil de récupération de la mémoire. Réalité, mémoire et imaginaire s’interpénètrent dans un récit personnel sous des formes différentes : dessin, vidéo, documentaire, peinture et performance.

Devenir mécène d'un « Fauteuil d'artiste »

Devenir mécène des arts visuels présentés à La Scala Paris, c’est insuffler le meilleur de la création contemporaine dans ce nouvel espace de liberté en plein coeur de la capitale, encourager l’audace et l’hybridation des oeuvres. Individu ou entreprise, le mécène s’engage à verser 10 000 € à l’association La Scala Paris afin de permettre la production d’un « Fauteuil d’artiste. » Celui-ci demeure la propriété de l’artiste. Le mécène bénéficiera des avantages consentis par la loi du 1er août 2003 relative au mécénat – elle permet à un particulier de défiscaliser 66 % de son don, une entreprise 60 %. Son nom sera inscrit sur le cartel placé à proximité de l’oeuvre ainsi que sur tous les supports physiques et numériques de communication de La Scala Paris. Enfin le mécène disposera d’un quota de places en première catégorie pour les spectacles à l’affiche et d’invitations aux avant-premières et aux autres événements organisés durant la saison.