La Scala
13 Boulevard de Strasbourg
75010 Paris

Brigitte Jaques et Marc Arnaud en dialogue avec le public

Action culturelle, action !
Les rendez-vous de l’action culturelle en ligne de La Scala Paris
  • [Action culturelle]

« Qu’en un lieu, qu’en un jour, un seul fait accompli… »¹ : lorsque Boileau trouve en 1674 le slogan des unités classiques, après leur brillante illustration par Corneille et par ses amis Molière et Racine, il ne peut prévoir qu’au-delà des fameuses « règles », il donne du grain à moudre à tous les scénaristes et artistes d’aujourd’hui.

Deux artistes que réunit une profonde connivence esthétique le savent mieux que personne : Brigitte Jaques et Marc Arnaud

Entre les deux univers, l’immédiat contemporain et le classique revisité, aucun rapport ? Pas si sûr !

Le pouvoir romain aimerait faire une dernière bouchée de la puissance de Carthage, qui le défie depuis trop d’années. Devant l’avancée impérialiste de Scipion, une jeune princesse est prise entre sa fidélité à la résistance contre l’envahisseur, et la douleur de voir son amour de jeunesse collaborer avec l’ennemi. La menace avance, la rivalité amoureuse s’unit, inextricable, à la rivalité politique : quel sera le choix final de Sophonisbe, la princesse ?

La vie, la vie passée, la vie à venir, a rendez-vous avec Marc en ce jour où la fécondation in vitro le conduit en clinique, dans une pièce fonctionnelle où il va devoir faire ce qu’on attend de lui… car sa compagne attend non loin de là le don de sperme qui pourra faire d’eux de futurs parents. Mais voilà, tout n’est pas si simple ni si mécanique dans un être humain…

Entre les deux univers, quel rapport ? Marc Arnaud, et la dramaturgie du compte à rebours.

Car avant d’être le futur père de La Métamorphose des cigognes, seul en scène qui triomphe aujourd’hui à la Scala Paris après avoir été la révélation d’Avignon off 2021, Marc fut lieutenant romain sous la direction de Brigitte Jaques dans la Sophonisbe de Corneille, et collaborateur de la grande dramaturge dans sa lumineuse relecture du répertoire classique. Ensemble, ils évoqueront ce compagnonnage artistique au croisement de leurs deux parcours, avant de parler de leurs projets en cours et de dialoguer avec les internautes.

¹ Nicolas Boileau, L’Art poétique, chant III, Paris, 1674 : Qu’en un lieu, qu’en un jour, un seul fait accompli / Tienne jusqu’à la fin le théâtre rempli ».

Téléchargez le dossier de la rencontre

Biographies

Brigitte Jaques

Metteure en scène à qui l’on doit la relecture de plus d’un chef-d’œuvre du répertoire classique, la redécouverte d’un Corneille méconnu, et qui poursuit simultanément un dialogue ininterrompu avec le théâtre contemporain (bientôt avec La Mouette de Tchekhov)

Marc Arnaud

Le Valère de Brigitte dans Tartuffe, Lelius le légat romain de Sophonisbe, et qui triomphe actuellement à la Scala Paris, avec La Métamorphose des cigognes dont il est l’auteur – révélation d’Avignon off 2021.

Qu'est-ce que « Action culturelle, action ! » ?

Une rendez-vous trimestriel, un format simple

Un mercredi après-midi de chaque trimestre, un-e artiste en activité à La Scala Paris ou de La Scala Provence, ouvre aux internautes le laboratoire de sa création, selon un axe thématique et problématique fort, en dialogue avec un-e expert-e reconnu-e de la question abordée. Horaire possible : 14h30 à-16h30, de façon à toucher le plus possible de public scolaire et universitaire, mais aussi tout internaute intéressé.

Une forme d’appel, qui peut être prélude à un bord de plateau

Les rendez-vous de l’action culturelle à La Scala Paris et à La Scala Provence, regroupés dans le programme Action culturelle, action ! se présentent comme une forme d’appel qui donne envie d’aller voir le spectacle qui en est le support. Mais cette annonce peut s’étendre à d’autres spectacles à venir, notamment ceux des invité-e-s, dans le cadre du dialogue privé-public que défend et promeut la Scala Paris/Provence, et aussi aux autres arts, selon le programme choisi. Selon les possibilités de la programmation, un bord de plateau pourra, certains soirs, s’appuyer sur la rencontre à distance et la prolonger.